J’ai testé l'Urban Challenge

Cela fait maintenant quelques mois que la société Urban Challenge fait le buzz sur la toile et sur différents médias. Le concept est assez séduisant et s’inspire pleinement de la mode des boots camp provenant des pays anglo-saxons. Des coachs ayant un parcours sportifs et professionnels assez costauds (sapeurs-pompiers, militaires, sportifs de haut niveaux) vous feront vivre un vrai entrainement commandos à base de cardio et de renforcement musculaire pendant une heure dans l’un de leurs 9 points de rendez-vous sur Paris (liste disponible sur le site Urban Challenge).

 

Très populaire en Irlande ces bootcamps
Très populaire en Irlande ces bootcamps

Sur le papier, le concept d’Urban Challenge répond complètement à mes attentes en termes de pratique sportive : sortir des salles de sport pour aller s’oxygéner et transpirer !

 

Une inscription rapide sur leur site internet et le rendez-vous était pris à 11h30 ce samedi matin en lisière du bois de Boulogne pour aller tester ce challenge urbain (notez que le premier cours est gratuit).

Une quinzaine de sportifs motivés étaient déjà sur place (stade Suchet) encadrée par un coach ayant tous les attributs de l’emploi (souriant, athlétique et toujours avec la petite blaguounette qui va bien). Le coach distribue des brassards dépendamment du niveau de chacun : jaune pour les débutants ou intermédiaires et rouge si vous vous sentez l’âme d’un guerrier. Bref, il semblerait que le concept attire déjà quelques aficionados. Et cela se confirme en discutant avec quelques personnes qui pratiquent l’Urban Challenge depuis 3 à 6 mois (la société a été réellement lancée en 2011).

 

Nous nous élançons donc pour une bonne heure d’entrainement avec au programme :

  • Réveil musculaire
  • Petit footing
  • PPG (Préparation Physique Générale)en utilisant le mobilier urbain à notre disposition, les brassards rouges bénéficiant bien entendu d’un traitement de faveur.
  • Etirements

Le bilan après une heure de boot camp : l’entrainement est très complet, bien rythmé par un coach qui connait son métier. Je trouve toutefois qu’une heure est un peu court pour vraiment se dépasser et que pour un coureur cela manque de cardio. Notons que cela peut tout à fait s’inscrire dans un programme d’entrainement pour une course de fond dans la catégorie PPG. Donc amis coureurs n'hésitez pas à aller vous aussi tester ce concept ;-)

 

Côté pratique : il est possible de laisser quelques affaires dans une malle mais pas possible de prendre de douches (en tout cas sur site).

 

Avant de vous quitter, jetez un oeil sur leur clip de promo "fait maison", un modèle du genre:

 

Pierre

Écrire commentaire

Commentaires : 0