Déplacement professionnel ou le plaisir de courir

Pour quelques jours ou quelques semaines, pour un congrès, un symposium ou une session de team building, le déplacement professionnel peut s’avérer être un piège dans le cadre d’une préparation à une course ou simplement pour vos sorties hebdomadaires. Tellement facile d’abandonner ses runners à la maison et d’en profiter pour faire des restaurants midi et soir, de prendre l’apéro jusqu’à pas d’heures avec les collègues. Je ne jette la pierre à personne car moi-même j’apprécie ce genre de moments passés en dehors des locaux de mon entreprise et de mon quotidien. Mais les déplacements professionnels peuvent aussi s’avérer être une bouffée d’air frais pour les passionnés de course à pied. 

A chacun de mes déplacements, je garde donc une petite place dans ma valise au milieu de mon ordinateur portable, des costumes, cravates et autres chemises pour emporter le strict minimum qui me permettra de m’évader à la moindre opportunité (le matin avant de commencer les hostilités ou le soir…juste avant l’heure de l’apéro). 


Une fois sur place, il faut pouvoir improviser. Si vous êtes dans un pays ou une ville où la sécurité n’est pas un problème majeur, cela vous permettra de découvrir cette dernière de manière plus approfondie, de parcourir des endroits où vous ne seriez jamais allés si vous étiez restés cantonnés dans votre hôtel. Ce genre de sortie culturo-sportive est un vrai bonheur pour moi, cela me change de mes parcours quotidiens (Ile de la Jatte, Suzanne Lenglen, Ile Saint Germain,…) et je découvre de nouveaux endroits en pratiquant le sport que j’aime…bref, du Bonheur avec un B majuscule et clairement une des raisons qui me font aimer ce sport...la liberté !

ça change quelque peu de la Seine !
ça change quelque peu de la Seine !

Si vous êtes dans une ville un peu moins réputée pour sa sécurité, assurez-vous de réserver un hôtel qui dispose d’une petite salle de sport. La plupart des établissements mettant à disposition au minimum un tapis de course à la disposition de leurs clients. Ce n’est pas mon option favorite, mais lorsque l’on n’a ni le choix ni le temps, cela peut s’avérer être la solution la plus adéquate pour transpirer ou se faire une séance de fractionné par exemple.

 

En tout état de cause, le voyage d’affaire s’avère donc être une parenthèse dans votre quotidien qu’il faut savoir utiliser à bon escient. Il vous permettra dans le meilleur des cas d’allier découverte et course à pied ou à minima de ne pas interrompre votre entrainement et de vous garder en forme.

 

Pierre

Écrire commentaire

Commentaires : 0