Nike Free 3.0 V4 - Une minimaliste entrée de gamme

Après avoir parcouru quelques 500 km chaussé de Newton Distance M, je pense qu’il était temps de voir si j’étais capable de courir efficacement avec des chaussures plus orientées minimalistes bénéficiant d’un drop réduit. J’ai donc opté pour les Nike Free 3.0 V4 qui me semblait être un bon compromis entre dynamise, un minimum de protection et légèreté.

Après avoir parcouru une centaine de kilomètres avec ces Free 3.0 afin de m’y accoutumer, je comptais éprouver ces chaussures sur le macadam newyorkais mais Sandy en a décidé autrement. Je me suis donc reporté sur le semi-marathon de Boulogne Billancourt certes moins glamour mais qui m’a permis de me faire une idée concrète de ce que valent ces nike sur une distance de fond.

Minimaliste sur le papier

Avec un poids plume de 204g (en 42) et un drop réduit, Nike nous promet une expérience de course «comme si vous étiez pieds nus». Ces chaussures viennent donc normalement et naturellement se placer sur le marché des minimalistes. Toutefois, je minimiserais cet aspect barefoot car la semelle offre une réelle protection aux chocs, un certain amorti et la sensation pied nus est assez "marketing".


Mesh moi respirer !

L’empeigne de la Nike Free est assez esthétique et dispose de bandes réfléchissantes utiles pour courir de nuit. Elle est aussi perforée à certains endroits pour une meilleure aération. Toutefois, la membrane intérieure en mesh ne permet pas une bonne respiration du pied ce qui est assez gênant et désagréable. Alors certes, elle protège étonnement bien de l’humidité extérieure mais c’est un vrai sauna à l’intérieur !

 

De la dynamique !

La toe box est assez large pour obtenir de bonnes sensations et apporter beaucoup de dynamisme à cette chaussure, renforcer d’ailleurs par une semelle très flexible (trop peut être) avec ces rainures. Un bémol tout de même déjà relevé sur les précédents modèles, beaucoup de petits cailloux viennent se loger dans les interstices de la semelle ce qui peut s’avérer gênant lors d’une sortie longue par exemple.

Verdict


Pour les coureurs attaquants par le médio pied comme moi, cette chaussure fera un compagnon de course idéal apportant à la fois dynamisme, maintien et une réelle sensation de légèreté. Toutefois, si vous souhaitez une réelle chaussure minimaliste, je vous conseillerai plutôt de vous tourner vers une Skechers GoRun ou une Adidas Adipure Gazelle voir même une Vibram Five Fingers pour les puristes.

Cette chaussure me donne donc la sensation de ne pas avoir été pensée pour et par des coureurs, je la considèrerais presque comme une chaussure «multi-sports». Ceci s’inscrit probablement dans une tendance où Nike se tourne de plus en plus vers des produits fashion, très stylisés et qui va au détriment de la technicité. 

 

Avantages

  • Bon rapport qualité/ prix
  • Poids (204g en 42)
  • Dynamisme
  • Stabilité
  • Esthétique


Inconvénients

  • Le terme minimaliste quelque peu galvodé
  • Aération
  • Tous ces petits cailloux qui viennent se loger dans la semelle


Disponible chez:


      Sportivement

 

Pierre

 

 


Écrire commentaire

Commentaires : 3