Test Kinvara 3 - The running queen

Ce modèle qui va bientôt fêter ses un an, sera très prochainement obsolète avec la sortie du 4ième modèle de ce succès commercial que sont les Kinvara (présenté en avant première au Running Expo 2013). Mais je souhaitais revenir sur les Kinvara 3 qui ont été et reste pour moi une référence en terme de chaussure de running. 

Condition du test (durée, distance, terrains)

Je possède ce modèle depuis décembre 2012. J’ai pu les éprouver sur environ 400 km de macadam principalement et aussi au cours de quelques séances de qualité sur le tartan de la piste Suzanne Lenglen.  J’ai aussi participé à un 10km, un semi et un marathon avec ce modèle (en améliorant mes temps personnels sur chaque épreuve, faut-il y voir une relation de cause à effet ?).

Kinvara d'un ami avec un mesh bien amoché !
Kinvara d'un ami avec un mesh bien amoché !

Structure

Des parties en caoutchouc carbonnées (XT 900) ont été ajoutées à des endroits stratégiques afin d’augmenter la résistance de la semelle en EVA. L’empeigne est vraiment fine, trop même puisque cette partie se détériore assez rapidement. La technologie Flexfilm (bandes extensibles) permet à la tige de s’adapter à votre pied.

Confort

Le chaussant est très accueillant. Vos pieds se glisseront parfaitement dans ce modèle très bas (typé compétition) et vos orteils pourront se mouvoir sereinement dans une toebox assez large. Le mesh est très aéré et s’avère diablement efficace lors de sorties longues. Moi qui est sensible aux ampoules, je n’ai jamais souffert dans ces chaussures même après un marathon (NDLR : couplé avec des chaussettes injiji of course).

 

Amorti

On ne peut pas vraiment dire que cette chaussure soit une minimaliste, ni même une chaussure de transition. Elle bénéficie il est vrai d’un drop réduit à 4 mm mais qui n’enlève rien à un amorti en EVA bel et bien présent et efficace. La technologie ProGrid assure aussi une bonne absorption de l’impact et une bonne dissipation de l’impact. Une chose est sûre, pour les moins de 75kg, cette chaussure est une merveille.  

 

Dynamisme

Ce modèle m’a toujours donné une sensation étrange. Elles vous projettent vers l’avant, vous avez envie d’attaquer muni de vos Kinvara. Même si j’ai tendance à attaquer le sol avec le talon, les kinvara vous poussent à attaquer par le médio pied.  Une semelle assez flexible et offrant un réel retour d’énergie.

 

Esthétique

Notion très subjective et subalterne que l’esthétisme surtout lorsque l’on parle d’un produit technique qui a pour vocation de protéger nos articulations et vos petons mais je dois dire que j’ai été particulièrement impressionné par le souci du détail apporter par Saucony sur ce modèle. J’ai recensé près de 11 coloris différents, tous très tendances. Un mesh très soigné. Des lacets assortis. Bref, vous aurez fier allure dans votre sas de départ chaussé de ce modèle.

Conclusion

Je pense que les différents points que je viens d’évoquer plus haut sont sans équivoques. Je suis un grand fan de ce modèle. Probablement les meilleures chaussures de route que j’ai eues en ma possession jusqu’à présent. Tout y est : confort, dynamisme, légèreté tout cela sans rogner sur l’amorti et  l’esthétisme. Un seul bémol peut être sur la résistance du mesh. Il semblerait d'ailleurs que l'empeigne des Kinvara 4 bénéficie d'un Flexfilm plus résistant...affaire à suivre.

Votre serviteur fièrement chaussé de ses Kinvara 3
Votre serviteur fièrement chaussé de ses Kinvara 3

Caractéristiques :

  • Poids : 218g en 42
  • Profil coureur : Inférieur à 75kg
  • Usage : entrainement / compétition
  • Terrain : route
  • Type de pied : neutre
  • Type de foulée : médio ou avant pied
  • Technologies : FlexFilm, ProGrid Lite, EVA+, XT 900

 

Sportivement

 

Pierre


Écrire commentaire

Commentaires : 5