Test - Saucony Virrata - Fini le minimalisme place au courir naturel !

Même si je reste très attaché à Nike, je porte un attrait grandissant à une autre marque américaine Saucony. Au moment de renouveler mes Nike Free 3.0 qui commence à avoir pas mal de kilomètres aux semelles, un légé dilemme s’est posé : acquérir la nouvelle mouture des 3.0 qui apportent quelques nouveautés intéressantes surtout au niveau du chaussant ou tenter la nouvelle Virrata de Sauncony dont j’ai entendu le plus grand bien ? Comme vous pouvez le deviner, mon choix s’est tourné vers ce dernier modèle. Alors que valent ces chaussures sur le terrain ? vais-je moi aussi devenir un Virratamaniac comme mon comparse américain Peter de RunBlogger ? voyons voir cela!

 

Tour du propriétaire

Un mesh très aéré
Un mesh très aéré
Une semelle ultra flexible
Une semelle ultra flexible
Des renforts sous la semelle intelligemment placés
Des renforts sous la semelle intelligemment placés
La languette ne tourne pas!
La languette ne tourne pas!

Condition du test

J’ai parcouru environ 250km depuis l’acquisition de ce modèle, principalement sur du bitume et pas mal de fratlek sur piste. Chose importante, je n’ai pas utilisé ce modèle en compétition, ni même en période d’entrainement. Uniquement lors de sorties pour le plaisir, ce à quoi je destine ce modèle de toute façon.

 

Premières impressions

Deux mots pour décrire mes premières sensations :

LEGERTE… quel autre mot pourrais-je utiliser ? L’une des chaussures les plus légères du marché. Avec 184g sur la balance difficile de faire mieux.

LIBERTE… de mouvements. Le concept de courir au naturel prend tout son sens avec les Virrata. Je ne parle pas de minimalisme, mais bien de sensation de courir naturellement (j’y reviendrai plus tard).

 

Structure

Chausser les Virrata est presque aussi aisé que d’enfiler une paire de chaussettes. Le mesh est assez extensible, particulièrement bien aéré et donne une sensation de légèreté. Saucony a ajouté des zones de renforts utiles à l’avant de la chaussure ainsi que sous la semelle (pod XT900).

 

Confort

Votre pied s’ajuste parfaitement et de manière naturelle dans la Virrata. Le mesh est suffisamment élastique pour accueillir tous les types de pieds et la toebox qui pourrait sembler très (trop) fine s’avère assez large pour que vos orteils puissent s’ébrouer sereinement.


Amorti

0 millimètre de drop signifiait pour les puristes du minimalisme être chaussé de Vibram voir même des scandales. Ce temps est bien révolu. Nous sommes bien en présence d’une chaussure avec 0 mm de différence entre le talon et l’avant pied. Toutefois, la Virrata est perchée à près 18mm du sol et offre donc un très bon amorti grâce à une semelle munie de multiples pods absorbants les chocs avec efficacités.   

 

Dynamisme

Ne cherchez pas le chrono avec les Virrata. La semelle particulièrement flexible n’offre pas un retour d’énergie suffisant pour vous insister à l’attaque. Peut être ne suis-je pas habitué au 0 drop mais après quelques séances de fractionné, je ne sentais pas traction de la part de la Virrata et je ne vous parle pas de mes mollets douloureux d’après entrainement.

 

Esthétique

Je trouve cette chaussure très réussie avec ce mélange de sobriété avec le noir et la touche fashion avec la semelle verte fluo. Mais ce n’est pas forcément son plus gros atout. Pour moi la nouvelle Free Run de Nike ou la 3.0 v5 sont nettement plus attrayantes visuellement (surtout avec une customisation Nike ID). Mais bon, tout cela reste très subjectif !

 

Dans la pratique

La courte vidéo que j’ai réalisée n’est pas de très bonne qualité j'en convient (il faudrait peut être que je pense à investir dans une GoPro) mais elle montre bien que même avec mon attaque orientée talon, la Virrata se comporte très bien et offre un très bon amorti:

J'AIME

  • Légerté
  • Sentiment de liberté 
  • Amorti
  • Conception


J'AIME MOINS

  • Manque de dynamisme
  • Les douleurs aux mollets après des sorties de plus de 10km

Caractéristiques techniques :

  • Poids : 184g en 42.5
  • Drop: 0 mm
  • Profil coureur : Inférieur à 75kg
  • Usage : entrainement/plaisir
  • Terrain : route/piste
  • Type de pied : neutre
  • Type de foulée : avant ou médio pied
  • Technologies :HydraMAX, EVA+, XT 900

 

Sportivement

 

Pierre


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    DubGee (lundi, 01 juillet 2013 15:45)

    Bonne review.
    Je cours en Virrata depuis leur sortie en France. Mon profil: 100kg/14% Masse grasse, attaque de l'avant du pied.
    Je courrai précédemment en Nike Zoom Elite 5 au drop important mais très légères.
    Pour moi, les Virrata sont les meilleures running que j'ai eu en ma possession, et de loin.
    Ultra-légères, confortables, respirantes, bonne tenue du pied, amortissantes et STABLES!
    Je pense également qu'il s'agit de chaussures pour des petites sorties relativement tranquilles (~10km)
    P.S.: jamais aucune douleur aux mollets.