Retour sur mon premier Trail - I WANT MORE !

Je prends enfin le temps ce matin de me poser derrière mon clavier afin de vous faire retour sur ma premier trail. Ce fut donc sur la cinquième étape du TTN (Trail Tour National) dans le petit village de La Ville aux Clercs en Loir-et-Cher que je me suis essayé à cette nouvelle forme de course à pied…enfin du moins pour moi. Je me suis décidé un peu sur un coup de tête il y a de ça un mois à participer à cette épreuve appelée « sur les traces des loups » dont j’avais entendu de très bons échos de la part de certains amis coureurs. Voici donc en quelques points ce que je retiendrais de cette première.

ASO n’a qu’à bien se tenir, La Ville aux Clercs arrive !

Je plaisante mais je dois dire que j’ai été particulièrement impressionné par l’organisation mise en place tous les partenaires gravitant autour de cette course. C’est tout un village qui, le temps d’un weekend, vit au rythme des traileurs. La signalétique pour diriger le flux de personnes, le mini running expo pour venir retirer son dossard, les emplacements gratuits pour planter sa tente, la zone de départ et arrivée… j’ai tout simplement été bluffé. Même les ravitaillements étaient bien pensés. En plein milieu d’une forêt, vous trouviez soudain quelques quads ayant servit à l’acheminement des denrées précieuses aux coureurs !

Running Expo
Running Expo
Partenariat avec Mizuno
Partenariat avec Mizuno
Espace camping gratuit
Espace camping gratuit

Un parcours champêtre

 Avec son très faible dénivelé 300 D+ et sa difficulté modérée, cette étape du TTN peut être considérée comme roulante même si ce terme me semble un peu anachronique pour moi le mangeur d’asphalte. J’avais donc quelques appréhensions avant de me lancer sur les 33km de cette boucle surtout que le temps n’augurait rien de bon tout au long de la journée. Le départ fut donné en fin de journée à 17h30 et comme par miracle, le soleil ne nous a pas quitté jusqu’à la tombée de la nuit. Le parcours, à proprement parler, était simplement magnifique, des petits chemins forestiers, de grandes artères dans des forêts d’épineux, des single track en lisière de champs de blé et quelques passages de gués histoires de se rafraîchir les pieds. Ajoutez à cela un soleil qui darde ses rayons au travers des branches… n’en jetez plus, la coupe de plaisir est pleine ! 

Un genou galcé
Un genou galcé

J’ai allumé l’essuie-glace !

Voilà comment je pourrais résumer ma course. Il faut savoir que je suis arrivé comme un débutant à cette course. Avec aucun entraînement particulier dans les jambes si ce n’est quelques sorties longues, pas mal de fartlek et une sortie un peu plus technique avec des amis sur le parcours des 25 bosses. Mais fièrement chaussé de mes dernières Adidas Supernova Riot 5 (dont je prépare le bilan complet) et de mon nouvel équipement de jeune traileur, je pensais pouvoir parcourir ces 33 km sans trop d’encombre. Mon feeling aurait pu s’avérer être exact si mon muscle tenseur du fascia lata, plus communément appelé le syndrome de l’essuie-glace ne s'était déclenché au 20ième km. Les 13 derniers furent donc un interminable chemin de croix où tout mon corps ne demandait qu’à accélérer sauf ce genou récalcitrant qui me lestait tel une pierre au fond d’une piscine. Je n’ai pu terminer cette course que grâce à l’aide salvatrice de 2 traileurs super sympas et au mental comme on dit. 

Ca c'est du BBQ !
Ca c'est du BBQ !

Donc au-delà de mon temps relativement anecdotique (3h03m01 et une honorable 186ième place) et une fois l’étape Croix Rouge passée (il fallait bien glacer ce genou souffrant), quel bonheur de pouvoir boire une petite bière, de retrouver une ambiance festive avec un énorme barbecue, de pouvoir partager avec tous ces traileurs nos impressions de course

I WANT MORE !!!!

Je le clame haut et fort, ceci n’est que le début d’une belle et longue aventure pour moi. Du début à la fin, ce trail a été une superbe découverte. Malgré ce genou douloureux j’ai apprécié chaque seconde de cet événement. Aussi bien avant avec toute cette superbe organisation, pendant sur les 33km de cette boucle qu’après avec ce moment de partage entre coureurs et leurs proches. Bref, I WANT SOME MORE !!!

 

Sportivement

 

Pierre


Écrire commentaire

Commentaires : 0