Sayonara les 20km de Paris

Il semblerait que l'année 2013 me porte bonheur... tout du moins dans le domaine de la course à pied. Je viens de boucler les 20km de Paris hier et je dois dire que je me suis étonné moi-même. Mais revenons sur cette "expérience 20km de Paris" puisque cette course s'inscrivait dans le cadre de ma participation au challenge Team Press Mizuno.

Etape 1 - la préparation

Comme je le disais dans mon post du 5 octobre dernier,  je n’ai pas forcément suivi avec assiduité le programme que nous avait concocté Thomas Pigois car celui-ci interférait trop avec le programme que je suis actuellement pour le marathon de Florence. Je n’ai toutefois manqué aucun rendez-vous que nous avait fixé l’équipe Mizuno dans différents lieux de notre belle capitale. J’ai vraiment apprécié ces rendez-vous qui m’ont permis de rencontrer d’autres coureurs et journalistes de différents médias, de m’entrainer avec mes amis bloggeurs Salvio, Philippe et Sébastien et aussi de recevoir quelques précieux conseils de notre coach.

Cela m’aura aussi permis de découvrir la marque Japonaise et leur savoir-faire en termes de produits running. Franchement, quelle superbe découverte que ces Wave Sayonara, de vraies Racer !


Etape 2 - le D Day

Le rendez-vous était donc donné le dimanche 13 octobre pour en découdre sur le macadam parisien. Sous un superbe soleil automnal, nous avons la chance de recevoir un traitement VIP avec un espace privatif où nous pouvions nous restaurer, nous échauffer sereinement et laisser toutes nos affaires. Après une légère cacophonie au niveau de notre sas de départ, nous avons réussi à nous immiscer dans la première vague de départ (préférentiel 1 je crois). Il faudra quand même que l’on m’explique qui a le droit d’accéder à ces sas car le premier kilomètre a été très chaotique avec des niveaux très hétéroclites qui nous ont obligés à slalomer assez dangereusement je dois dire. Je me calle assez rapidement sur le rythme de Philippe et dès la porte dauphine je le vois s’échapper inexorablement. Les kilomètres passant, je me sentais à mon grand étonnement très en jambe. Je bats au passage mon record sur 10km (39min05sec) et retrouve mon compère au 14ième kilomètre. Je continue sur ma lancé en me disant que passer la barre des 1h20 était probablement à ma portée. Et j’ai bien fait de suivre mon instinct et ma bonne forme du jour puisque le chrono a parlé : 1h18min11sec avec une 282ième place complètement inespérée. Je n’avais tout simplement jamais couru aussi vite et aussi longtemps de toute ma vie. Une superbe sensation ! 

Etape 3 - l'après

Je retrouve beaucoup d’amis coureurs sur cette ligne d’arrivée avec qui nous partageons nos sentiments de course (Philippe, Salvio, Patrice, Jean Pierre, Bastien, Emmanuelle, …  et Jean Christophe en guest star qui est venu nous saluer au cours de son entrainement). J’adore vraiment ces moments de partage, toujours très intense après un effort tel que celui-ci. Nous nous retrouvons tous sous la tente Mizuno où un vrai ravitaillement nous attendait et où j’ai pu croiser des personnes que je n’ai pas coutume de voir en dehors de mon tube cathodique (Estelle Denis et son chère mari, Karine Lemarchand, …).  

 

Un grand merci à toute l’équipe Mizuno en charge de ce projet (Emily, Lucile, Guillaume) et à notre coach Thomas ! une vraie réussite !

 

Sportivement

 

Pierre