Spray’Dol – un pchit qui vous veut du bien

Je préfère éluder le point de suite (surtout pour les anglophones du coin) Spray’Dol n’est pas un brumisateur pour poupée mais bien un spray antidouleur que j’ai testé pour vous. Et les laboratoires Santé Verte avaient vu les choses en grand pour promouvoir leur produit lors de la dernière édition des 10km de l’équipe avec une team montée pour l’occasion avec Yohann Diniz comme ambassadeur.

Je n’ai pas eu le privilège de rencontrer notre marcheur fou national mais j’ai quand même pu tester leur produit. Cela fait donc maintenant 2 mois que je me vaporise très fréquemment de cet antidouleur au grand damne de mon entourage car l’odeur de camphre est assez prégnante mais le jeu en vaut la chandelle. En effet, si je l’utilise aussi souvent c’est que leur argument marketing stipulant que SprayDol « fait durablement passer la douleur » n’est pas qu’une affabulation scientifique. Crossfit oblige, je découvre ou redécouvre des muscles que je n'ai pas l’habitude de solliciter. Je  l'applique donc dès qu’une douleur apparaît et l’effet est quasi immédiat. Je vaporise 2, 3 sprays sur mes trapèzes par exemple, je laisse pénétrer sans masser. Une fois que s'estompe le léger feeling de fraîcheur, la gêne s’évapore au fur à mesure que le produit fait son effet. Attention, SprayDol ne guérira pas votre tendinite ou votre TFL mais j’ai bel et bien constaté qu’il soulage des gènes articulaires et musculaires.

Je ne suis pas ingénieur chimiste de formation et j’avoue ne pas connaître l’ensemble des propriétés des ingrédients que les laboratoires Santé Verte ont mixé dans leur flacon de 100 ml donc si vous souhaitez plus de détails sur leur recette magique, rendez-vous sur leur site ou je vous laisse écouter les spécialistes narrer les bienfaits de leur produit.

 

Sportivement

 

Pierre


Écrire commentaire

Commentaires : 0