4 mois de crossfit chez Reebok - verdict d'un runner

Après avoir terminer le dernier écotrail de Paris je cherchais à me divertir un peu et faire autre chose que de courir 5 fois par semaine. Je me suis dit qu'il était temps de découvrir un peu plus cette nouvelle activité sportive dont tout le monde parle depuis quelques temps déjà: le crossfit. J'en avais déjà eu un bref aperçu grâce à Emmanuelle en 2013 et cela m'avait vraiment donner l'envie de pratiquer cette activité plus sérieusement, histoire de me focaliser un peu plus sur ma PPG (Préparation Physique Générale). Voici donc mon bilan après 4 mois de pratique. 

Le crossfit kesako 

Cette pratique a vu le jour en 1995 au pays de l'oncle Sam et a été fondé par un ancien gymnaste Greg Glassman. Elle s'article autour de 3 disciplines en mixant des mouvements de gymnastique, d'haltérophilie et des exercices cardio. Un savant mélange très complet qui te pousse très fréquemment en zone rouge écarlate. 

Mais attention ce n'est pas tout. Avec le crossfit,  tu découvres un monde parallèle où les athlètes emploient des termes d'initié (wod, amarap, Cindy, shrug), bouffent paléo et ont un fort penchant pour "l'enlevage de t-shirt" à la première goutte de sueur venue. C'est aussi un monde où le soutient et la motivation de tes congénères sont présents à chaque entraînement, où les coachs ne te laisseront jamais tomber et t’appelleront toujours par ton prénom qui aura été intelligemment collé sur ton torse au début de chaque wod.


Un matin comme un autre dans la salle de Crossfit Reebok Louvre !

Ce sport s'est assez rapidement structuré et il existe maintenant de nombreuses compétitions régionales, nationales et internationales. Il y avait par exemple récemment un grand nombre d’athlètes réunis à l'INSEP pour les French Throwdown. Ce sport a aussi bénéficié d'un effet de booster énorme apporté par Reebok qui utilise à fond cette licence et communique énormément en lui offrant une grosse couverture médiatique surtout sur les réseaux sociaux. Un sport 3.0 donc qui a le vent en poupe et qui s'inscrit parfaitement dans l'air du temps. En effet, cette pratique est pour beaucoup plus qu'une activité sportive mais un mode de vie qui donne le sentiment de faire partie d'une communauté, de partager des valeurs et une approche commune de la vie. Bref qui donne des repères dans une vie qui parfois en manque cruellement .

Mon expérience 

Soyons très clair, si comme moi vous êtes un compétiteur,  le crossfit est taillé pour vous. Ce sport requière un dépassement de soi à chaque WOD. Il m'apporte un sentiment d'accomplissement que je ne retrouve qu'à la fin d'une course en temps normal. Et le running dans tout ça? et bien j'ai constaté que le crossfit peut être réellement bénéfique en terme de préparation physique générale. Tu travailles en effet énormément sur le gainage et sur l'anaérobie (peut être trop d'ailleurs). Tu vois d'ailleurs très rapidement ton corps se dessiner et faire apparaître des muscles que tu pensais à jamais enfouis sous une fine (ou épaisse) couche de graisse. Tout ça n'est malheureusement pas très utile pour un coureur !

A contrario du running, pas d'effet de routine avec le crossfit. En effet, tu ne t'ennuies jamais dans cette discipline car chaque jour un nouveau WOD t'est proposé. Le manager de la salle concocte un planning mensuel et distille chaque jours de nouvelles séances travaillant une filière différente de la veille !

 

Un point important à souligner: la prévention. Elle est permanente car certains mouvements sont très techniques et requièrent d'avoir de bonnes postures (surtout en haltérophilie). Les coachs réexpliquent lors de chaque WOD les bons mouvements.

 

Et pour conclure, petit détour à la caisse. Eh oui la douloureuse s'avère être assez salée. En effet un abonnement mensuel est de 120€ (pour un abonnement de 3 mois comptez 150€) ce qui nivelle la clientèle par le haut ! En même temps ce tarif prohibitif s'avère être une source de motivation peu glorieuse lorsque votre réveil sonne à 6h pour vous avertir qu'il est l'heure de filer à l'entraînement. 

 

Une très bonne expérience donc que je renouvellerais volontiers en début d'année prochaine.

 

Sportivement

 

Pierre


Écrire commentaire

Commentaires : 0